08 sept. 2007

Législatives 2007 : Voulez-vous connaitre les gagnants dans votre circonscription?

C'est sur le site de la MAP. 37% est le taux de participation final au législatives 2007. - Parti de l'Istiqlal: 52 sièges, soit 16 pour cent des suffrages.- Parti de la Justice et du Développement : 47 sièges, soit 14 pour cent des suffrages.- Mouvement Populaire : 43 sièges, soit 13 pour cent.- Rassemblement National des Indépendants : 38 siéges, soit 12 pour cent.- Union Socialiste des Forces Populaires : 36 sièges, soit 10 pour cent.- Union Constitutionnelle: 27 sièges, soit 8 pour cent.- Parti du Progrès et du Socialisme... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 19:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 sept. 2007

Résultats partiels législatives 2007

Résultats partiels :PJD : 41 au max 56.MP : 42 au max 58PI : 40 au max 54USFP : 35Les célébres battus :Le ministre de la Communication Nabil Benabdellah (PPS)Le ministre de l'Energie Mohamed Boutaleb (MP)Le ministre de la Culture Mohamed Al Achaari (USFP)Le ministre chargée des Marocains à l'étranger Nezha chekrouni (USFP)Driss Lachgar, président du groupe parlementaire  USFPMohamed Karam Membre du bureau politique USFPLe fils de Mohamed Yazghi à Tanger (USFP)Les célébres gagnants :Abbas El Fassi secrétaire général PI (arrivé... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 13:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 sept. 2007

Virage PJD

Que vous soyez islamiste, laïc,  athée, modéré sans conviction, votre vote ne métamorphosera en rien ni le destin du pays ni les grandes orientations et axes économiques. Votre vote saura juste remuer un peu votre commune et son administration. Tout les choix sont semblables sauf un, celui du PJD, des candidats dont la plupart des islamistes, des gens de religion, plus religieux que l'imam de la mosquée. Leur privilège, aucune contribution gouvernementale, des gens qui ne n'ont aucune responsabilité dans la gestion de... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 13:27 - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 sept. 2007

De l'influence des avocats américains...‎

De l'influence des avocats américains... Sur une boîte de tampons Tampax: * Retirez le tampon utilisé avant d'en insérer un nouveau. Sur une boîte de Pop-Tarts de Kellogs: * Le contenu de la pâtisserie peut être chaud lorsqu'il est chauffé. Sur la feuille d'instructions d'un séchoir à cheveux Conair Pro Style1600: * Ne pas utiliser sous la douche. Ne jamais utiliser en dormant. Sur un déguisement d'halloween de Batman: * Utilisez avec précaution. Le masque et le plastron n'offrent aucune protection. La cape... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 21:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 août 2007

La sagesse de l'autonomie, de l'amour et de la raison

Religions et morales ont toujours loué le bien, la droiture, la justesse… sans toujours expliciter clairement comment ceux-ci devaient se manifester. Un tel discours suscite l'approbation voire l'enthousiasme, mais ne résout rien concrètement. Il peut même servir à manipuler les foules en les faisant agir dans le sens de ce qui est plus ou moins subtilement désigné comme " bien " ou " juste "... Aujourd'hui, l' " éthique " du plus grand nombre, se fonde sur des jugements superficiels, se résume à... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 22:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2007

Lettre de démission‎

Monsieur, Je vous prie de bien vouloir considérer la présente missive comme lettre de démission officielle. Je me suis vraiment emmerdé à bosser dans cette boite et c'est surtout de votre faute. Vous êtes le pire chef de service que j'ai eu le malheur de connaître. Vos talents personnels sont virtuellement inexistants, vous êtes incapable de susciter la moindre étincelle de loyauté de la part de vos collaborateurs, vous avez moins de charisme qu'une moquette et je suis certain que le membre moyen de n'importe... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 23:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 août 2007

La vie ne se présente nullement comme un cadeau dont nous n'avons qu'à jouir

" La vie ne se présente nullement comme un cadeau dont nous n'avons qu'à jouir, mais bien comme un devoir, une tâche dont il faut s'acquitter à force de travail ; de là, dans les grandes et petites choses, une misère générale, un labeur sans repos, une concurrence sans trêve, un combat de toutes les forces du corps et de l'esprit. Des millions d'hommes, réunis en nations, concourent au bien public, chaque individu agissant ainsi dans l'intérêt de son propre bien ; mais des milliers de victimes tombent pour le salut commun.... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juil. 2007

Tawrat oued zem : Révolution de Oued Zem

C'est un ami beacoup plus agé que moi qui m'as parlé d'une Cheikha de Oued Zem qui chantait après la révolution de Oued Zem "Wa Cheikhkom Al Gfaf, mat bel melha o jeffaf" c-à-d par torture, cette cheikha à été neutralisée à cette période, si quelqu'un peut en parler de cette période à quelqu'un de sa famille qui est bien agée ca me fera tellement plaisir de nous informer/partager le vécu de cette période, c'etait la période de la prise de pouvoir par Hassan II.On dit aussi que entre 1970 et 1981 le M9adem pouvait frappait... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 23:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juil. 2007

Trois erreurs mortelles par Mehdi Ben Barka

"Dans ces conditions extérieurs et intérieures, nous noustrouvons devant des tâches nombreuses et difficiles et nous nepouvons pas ne pas y faire face. Mais ces tâches nouvellesnécessitent que nos méthodes également changement. Lamanière dont nous nous conduisions auparavant n'est plus demise aujourd'hui.Il me paraît que dans le passé nous nous étions laissés entraînerparticulièrement dans trois erreurs essentielles; lesquelles seraitabsolument mortelles, si elles étaient reprises dans lescirconstances actuelles.1 La première... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2007

Comment croire encore au partage quand on est constamment déçue?

Je vous écris à vous, anonymes ou anciens correspondants, pour faire un bilan et espérer votre écoute : pas de boulot (depuis 1.5 ans, peur de cette « vie normale » faite d’adaptation), pas d’amour (qui croire de toute façon quand on perçoit les limites, les ambivalences de l’autre), pas de joie surtout (trop courte et fugasse) ; à fleur de peau, un casse tête dans les émotions (où je suis la dedans ?), dans l’incapacité de faire des choix, de partir en voyage, d’aimer, une grande solitude, une famille absente ou de toute... [Lire la suite]
Posté par mazagan à 22:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]